Physiothérapie respiratoire chez le jeune enfant (1½-3 ans)

Dès qu’un jeune enfant a développé la capacité de souffler, à l’âge de 1½ - 2 ans environ, il est possible de passer progressivement d’une physiothérapie respiratoire « plutôt passive à plutôt active ». Par physiothérapie respiratoire active, on comprend les divers jeux à souffler, le remplacement du masque par un embout buccal pour l’inhalothérapie et les activités au quotidien qui renforcent le développement corporel et l’endurance générale.

Lire la suite

 

Avec l’acquisition de la respiration buccale (entre 3 et 4 ans), il devient possible de remplacer le masque par un embout buccal pour l’inhalothérapie. Le jeune enfant tient l’appareil d’inhalation de manière de plus en plus autonome et est assis sur une chaise haute ou à une table d’enfant.

Atemphysiotherapie beim Kleinkind
Atemphysiotherapie beim Kleinkind

 Les jeux à souffler permettent d’entraîner la coordination de la respiration buccale et nasale. Avec l’avancée en âge les diverses manœuvres respiratoires peuvent être exercées de manière modulée dans le but de renforcer la ventilation et d’améliorer le désencombrement. L’amusement et l’entraînement ludique devraient être prioritaires dans tous les jeux à souffler.

Atemphysiotherapie beim Kleinkind
Atemphysiotherapie beim Kleinkind
Atemphysiotherapie beim Kleinkind

Les jeux à souffler avec des solutions aqueuses, notamment en combinaison avec du savon, sont  à utiliser avec précaution en raison des dangers d’ingestion voire d’aspiration. Pour des raisons d’hygiène, il convient d’utiliser un flacon de bulles de savon par patient. Ces récipients peuvent être colonisés par des microorganismes [1]. Les spécialistes en hygiène des hôpitaux recommandent de préférer des fournisseurs européens ou suisses lors de l’achat (transparence dans le contrôle des produits).

Atemphysiotherapie beim Kleinkind

A partir de 3-4 ans, un autre moyen thérapeutique peut être intégré de manière ludique, par exemple un système PEP constant (lien techniques de désencombrement PEP).

 

L’enfant doit s’habituer à un entraînement d’endurance régulier dès son jeune âge, intégré au sein de la famille (par ex. jouer dehors, monter les escaliers, aller faire les achats à pied, marcher, faire du vélo, etc.).

Littérature

[1] Comparative hygienic surveillance of contamination with pseudomonas in a cystic fibrosis ward over a 4-year period,BosshammerJ, Fiedler B, Gudowius P von der Hardt H, Römling U, Tümmler B, Hannover, J Hosp Infect. 1995 Dec;31:261-274